Tous droits réservés | La Presque Compagnie | Licence n° 2-1120128 | Siret : 504 839 820 000 25

LA PARADE

(2011/14)

variations sur les objets ménagers

UN PROJET EVOLUTIF MULTIFORMES, UN SPECTACLE SONORE ET VISUEL.

Sous le titre générique « LA PARADE », se décline une série de performances, vidéos, ateliers et installations uniques, crées pour le lieu accueillant la ou les formes, comme autant de variations sur un même thème. Elles sont plus ou moins longues, plus ou moins bavardes, plus ou moins chorégraphiées et «spectaculaires».

« LA PARADE » est un projet évolutif où chaque forme questionne « l’objet domestique » sous un certain angle. Elles sont donc indépendantes et possèdent leurs niveaux de lectures propres tout en s’inscrivant dans un travail plus global;

« LA PARADE » existe donc aussi dans une forme « spectacle » (d’une heure) oscillant entre théâtre contemporain, performance, vidéos et danse, défendant une écriture contemporaine singulière, propre à LA PRESQUE compagnie, où les codes et les formes ne sont jamais figés et où les cadres sont mobiles et mouvants pour mieux explorer l’essentiel.

MODE D'EMPLOI

L’objet ménager est un extraordinaire témoin objectif des époques auquel il appartient. Par leur esthétique, par leurs matériaux utilisés, leur technologie, leur prix, leur utilité ou futilité… Ils nous disent aussi comment nous consommons. Et quoi. Et même, peut-être, comment nous vivons. Mais ils ont aussi cristallisés et matérialisés les rêves et aspirations de l’Homme au XXe siècle. Leur omniprésence, leurs fonctionnalités, leurs coûts souvent peu élevés, les ont rendus banals, sans valeur nos yeux de consommateurs repus. Leur quotidienneté nous les a rendus transparents.

Et si… On décidait de renverser l’échelle des valeurs ?

Et si… Un objet banal et largement diffusé, devenait «l’objet rare» ?

Et si... l’objet définissait l’homme ?

Et puis… Que renferme un objet banal ?

"Pour ce projet, je me suis basée sur des témoignages de femmes âgées (plus de 70 ans) que nous avons rencontrées. Nous les avons interviewées chez elle, et filmées dans leur cuisine, entourées de leurs objets ménagers préférés. Quel est leur objet préféré ? Pourquoi ? Allaient-elles au Salon des Arts Ménagers ? Ces objets ont-ils réellement révolutionnés leur vie et leur statut de Femme ? Quel regard portent-elles sur les années 60/70 ? MOULINEX les ont-elles réellement libérées? Elles se sont racontées sans détour, et se sont livrées avec humour à l’exercice. Toutes, nous ont parlées de l’importance de ces petits objets : Gain de temps, d’énergie… Plus de liberté, de temps pour soi… Ces rencontres et paroles récoltées constituent la colonne vertébrale du projet LA PARADE.

Et puis il y a mon regard amusé sur ces objets (ils sont inutiles, bruyants, encombrants) et sur cette époque où tout semblait possible. Il y a nos histoires de jeunes femmes libres du XXIème siècle face à celle de nos aînées ; notre modernité face à ces vestiges du passé. Et puis nos visions d’artistes sur ces choses du quotidien… Leur intérêt plastique, sonore, visuel voire comique après détournement font d’eux de parfaits objets scéniques.

De la confrontation de ces deux époques (passée et présente), de ce mélange des tons (nostalgie et farce comique) et de cette rencontre inter-générationnelle (des témoins filmés et des interprètes sur scène) résident tout l’enjeu de « LA PARADE ».

Charlotte Rousseau

DISTRIBUTION 

Conception, direction & écriture : Charlotte Rousseau

Assistante : Eléonore Guipouy

Interprétation : Laure Fernandez, Eléonore Guipouy

& Charlotte Rousseau

Réalisation des interviews : Eléonore Guipouy & Charlotte Rousseau

Création lumière, sonore et vidéo : Charlotte Rousseau

Régie générale et son : François Sallé

Musiques : Michel Legrand, Giacomo Puccini, Gaetano Donizetti

Durée : 60 minutes

Production : La Presque Compagnie

Soutiens & résidences: LE VOLAPÜK (Tours) / Le MAC-VAL, Musée d’Art Contemporain de Vitry/Seine, la compagnie BEAU GESTE/ Dominique Boivin dans le cadre des accueils Dancing (Val de Reuil).

 

calendrier

• Samedi 14 janvier 2017 (13h/18h)

Workshop autour d'OUBLI TOTAL / organisé par l'ASRUC Danse et le TDP (Mont Saint Aignan)

• Mercredi 8 février 2017 (15h/18h)

Workshop pour la création "CE QUE NOUS DANSONS..." / organisé dans le cadre du projet "NOW" au TDP (Mont Saint Aignan)

• Vendredi 9 & Samedi10 mars 2017 :

Atelier chorégraphique auprès des élèves de 1ère option danse du Lycée les Fontenelles de Louviers au DANCING (professeurs référents : Natacha Estivie & Martine Varin)

 

• Mercredi 20 avril 2017 :

Atelier chorégraphique pour des collégiens option danse / Rencontres académiques de danse // au Rive Gauche (Saint Etienne du Rouvray) /// Professeur référent : Nathalie Quesney

+ cours ponctuels dans l'année au TDP le mardi soir (20h/22h) pour les étudiants. (www.theatredupresent.com)